PANIER
les-hulottes-1

Domaines les Hulottes

Vigneron Nature

Adrien Bouzonville a repris en 2015, 1.2ha de vieilles vignes à Oudon (Coteaux d’Ancenis sur la rive droite de la Loire). Ses vignes sont travaillées artisanalement de manière biodynamique et ses vins sont élevés sans souffre ajouté afin de proposer des vins natures.

JE PRÉPARE ET EXPÉDIE MES COMMANDES TOUS LES VENDREDIS

J’OFFRE LES FRAIS DE PORT POUR TOUTES COMMANDES SUPÉRIEURES A 40€

illus

Les Hulottes

VIGNERON NATURE

La présentation du producteur, par l’équipe Miammarket.fr

Adrien Bouzonville a repris en 2015, 1.2ha de vieilles vignes à Oudon (Coteaux d’Ancenis sur la rive droite de la Loire). Ses vignes sont travaillées artisanalement de manière biodynamique et ses vins sont élevés sans souffre ajouté afin de proposer des vins natures.
Adrien a donc décidé de prendre soin de sa vigne et de son vin, donc de nous ! Et si en plus (et surtout) c’est un vin de Loire trop glouglou : Nous on adhère, mieux on adore !

Mes Valeurs

Je me suis engagé dans une démarche de viticulture biologique et biodynamique afin de créer des vins naturels, respectueux de l’environnement, du terroir et du consommateur.
Je conçois mes parcelles comme un écosystème dans lequel la faune et la flore développent un réseau équilibré, s’échangeant énergie et matière favorable au développement de la vie.

Où trouver mes produits

Sur Miammarket.fr évidement et à la cave, sur rendez-vous

Mes Produits

Depuis 2015, je vinifie 3 cépages : 1 cépage blanc (Pinot Gris) et 2 rouges (Gamay et Cabernet Franc) dans le but de faire des vins naturels, élaborés :
• à partir de raisins mûrs issus d’une agriculture biologique ou biodynamique (depuis 2016) et exempts de tous produits chimiques ou de synthèse.
• à partir de raisins vendangés manuellement.
• avec des levures et bactéries naturelles ou indigènes.
• sans utiliser d’intrants œnologiques chimiques visant à accélérer la stabilisation ou modifier les jus.
• avec des techniques douces et respectueuses de l’environnement.
• sans sulfites (SO2) ajouté (Gamay et Cabernet Franc) ou sulfités à minima (Pinot Gris en début de fermentation), avec des taux résiduels en bouteille de SO2 <10 mg/L pour toutes les cuvées (soit plus de 15 fois moins que le seuil autorisé par le cahier des charges AB).

Notes de dégustation de mes cuvées 2015

Pinot gris :
• Robe or, cristalline.
• Nez subtil et élégant sur les fruits avec des notes de fleurs fraîches.
• L’attaque est souple, la bouche est grasse et complexe, mêlant notes minérales et légères notes de miel et de fruits (poire, pêche,…).
• Vin non filtré, à consommer frais. Parfait pour l’apéritif. (11,5 % alc.)

Gamay :
• Robe rouge légère et brillante.
• Nez subtil et élégant sur les fruits rouges bien mûrs.
• Attaque soyeuse et éclatante sur les petits fruits noirs bien mûrs, notes intenses de mûre.
• Vin filtré, à consommer à température ambiante, pas besoin de carafe. Peut contenir un dépôt naturel. (11,5 % alc.)

Cabernet Franc :
• Robe rouge sombre tirant vers le pourpre.
• Nez intense, il développe des notes de cerises griotte bien mures. En bouche ces tanins sont légers et frais, belle matière, délicat, rond sur les fruits bien murs (mures, cerises, cassis,…) et long en bouche !
• Laissez cette bouteille dans votre cave ou bien carafez le 1h avant la dégustation. Vin non filtré, légèrement perlant, à consommer à température ambiante. (12 % alc.)

Note : les vins sans sulfites se conservent très bien mais sont sensibles aux fortes variations de température. Préférez le stockage en cave plutôt que dans votre cuisine.

L’avis de miammarket.fr :

Ne le cachons pas, nous avons un véritable attachement au terroir d’Oudon. Ce fût d’ailleurs un vrai crève-cœur de voir progressivement les vignes arrachées, faute de vignerons pour prendre le relais et parce-que les primes d’arrachage pouvait rapporter un peu. Pourtant l’INAO considère les coteaux sur la Loire d’Oudon, exposés plein Sud, comme d’excellentes terres pour la viticulture.
Alors forcément, quand de nouveaux vignerons viennent sauver de vieilles vignes, comme Adrien en 2015 qui repris 1.2 Ha, nous regardons cela avec un œil bienveillant. Et si en plus, il travaille ses vignes d’une manière artisanale dans le respect de la faune et de la flore locale, pour produire du vin nature, on s’y intéresse !
Mais le vin nature, c’est particulier, il faut parfois être initié pour apprendre à apprécier ce vin produit sans souffre ajouté, et qui prend souvent des notes différentes des vins conventionnels. Pourtant à la dégustation du Gamay du domaine des Hulottes, nous avons tout de suite été séduits par le fruit de cette cuvée 2015. Des fruits rouges, bien mures, avec peu de tannins … bref un super gamay !

facebook

Domaine les Hulottes – 44521 OUDON
06 51 59 61 38
www.leshulottes.fr

0